Perspectives de diversification des activités de pêche à l’intérieur des futures fermes pilotes éoliennes flottantes en Méditerranée et Atlantique

Perspectives de diversification des activités de pêche à l’intérieur des futures fermes pilotes éoliennes flottantes en Méditerranée et Atlantique
Section
Aménagement et Gestion intégrée
Etat du projet
Finalisé
Date de réalisation
Janvier 2018 à septembre 2019
Client(s)
Appel à projet court terme: France Filière Pêche (FFP)
En partenariat avec
Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM) d’Occitanie ; Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins (CDPMEM) Morbihan
Pour aller plus loin
Description du projet

Le projet EOLDIV porte sur les trois sites pilotes « fermes éoliennes flottantes » retenus en 2016 au terme de l'appel à projet EOLFLO du Ministère de l’Environnement de l’Énergie et de la Mer. Deux se situent en Méditerranée : 1) projet EOLMED, au large de Gruissan-Port la Nouvelle (Occitanie), porté par QUADRAN Energies Marines ; 2) Projet EFGL (Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion), au large de Leucate-Barcarès (Occitanie), porté par ENGIE. Le troisième site est en Atlantique, au large de Groix et Belle Île, porté par EOLFI/CGN. L’implantation des futurs sites pilotes va modifier les règles d’accès et d’exploitation de la pêche professionnelle à l’intérieur des fermes éoliennes et à leur proximité immédiate. L’impact réel et les conséquences de ces installations ne sont pas encore connus et évalués, mais ils doivent être anticipés dans le cadre d’une collaboration étroite et constructive entre les représentants du secteur pêche, les porteurs industriels et l’autorité de l’Etat en mer. Le projet EOLDIV porte ainsi une dimension prospective dont l’objectif principal s’intéresse sur les perspectives de diversification et de développement des techniques de pêche dans les futures fermes pilotes. Cette analyse technique, juridique et scientifique est réalisée à travers trois étapes complémentaires : 1) un état de l’art des pratiques existantes dans les fermes éoliennes en exploitation dans les pays étrangers étant donné qu’aucune ferme n’est actuellement en exploitation commerciale en France et donc aucun acquis d’expérience en matière d’accès/exploitation par la pêche ; 2) une analyse des caractéristiques (potentialités, contraintes et compatibilité) des futures fermes pilotes en lien avec la navigation et les pratiques de la pêche professionnelle ; 3) la description des profils des flottilles, pratiques, engins, conditions d’accès et d’exploitation envisageables à l’intérieur des concessions éoliennes flottantes.

Rôle de Marepolis

MAREPOLIS est porteuse du projet. Elle en assure la coordination générale, la mise en œuvre et le suivi/finalisation, en coopération avec les deux structures partenaires : 1) le comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM) d’Occitanie ; 2) le comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins (CDPMEM) Morbihan.